Depuis ses premières utilisations au 19ème siècle, l’énergie solaire a largement évolué. Cependant, certaines idées reçues sont restées dans les mentalités. Malgré ces idées reçues, l’énergie solaire n’est plus ce qu’elle était il y a 50 ans. Au contraire, cette industrie évolue sans cesse pour laisser place à de nouvelles technologies ainsi qu’à des innovations incroyables.

 

Idée reçue 1 : L’énergie solaire n’est pas fiable

 

Tout d’abord, l’intermittence est une issue souvent évoquée. En effet comme l’indique son nom, l’énergie solaire dépend entièrement du soleil. De ce fait, elle ne produit pas de l’énergie en continu et nécessite un ensoleillement idéal. Pour ces raisons, de nombreuses personnes pensent que l’énergie solaire n’est pas fiable. Cependant, contrairement aux panneaux solaires, les panneaux photovoltaïques utilisent la lumière et non la chaleur pour produire de l’électricité. C’est pour cela qu’il est possible de produire de l’électricité grâce à des panneaux solaires dans le Nord de la France ou encore dans les pays Scandinaves par exemple.

De plus, pour les installations intermittentes comme les panneaux solaires, il existe maintenant des batteries qui stockent l’énergie non utilisée pour des moments où l’installation ne bénéficierait pas de vent ni de soleil. C’est notamment ce que ValEnergies propose avec la batterie Tesla. Celle ci offre aux entreprises une meilleure utilisation de l’énergie solaire en stockant l’énergie sur place.

De ce fait, malgré l’intermittence de l’énergie solaire, il existe de nombreux compléments qui assurent la fiabilité de cette source. De même, l’énergie solaire n’est certes, pas disponible tout le temps. Cependant, elle est plus fiable qu’on ne le pense et permet à n’importe qui de produire de l’énergie solaire.

 

Idée reçue 2 : L’énergie solaire est trop chère

 

Ensuite, contrairement aux idées reçues, les prix ont tellement baissé qu’un kWh d’énergie renouvelable coûte maintenant moins cher qu’un kWh produit par une centrale au charbon.

La méthode la plus populaire qui semble bénéficier d’une baisse de prix importante est celle du solaire photovoltaïque. Effectivement, l’Agence Internationale des énergies renouvelables a constaté une baisse de 82% du cout de l’énergie solaire photovoltaïque en 10 ans. Ainsi, les énergies propres deviennent des solutions de plus en plus accessibles.

Une centrale solaire devient d’autant plus rentable avec Ellybox, puisque le client ne paie rien. L’installation est remboursée sur la durée du contrat en payant de l’électricité verte, moins chère à ValEnergies.

 

Idée reçue 3 : Les panneaux solaires ne sont pas recyclables

 

Beaucoup pensent que les panneaux solaires ne se recyclent pas après leur durée de vie.

Pour des panneaux solaires, le format et la résistance de ces installations leurs offrent une durée de vie d’au moins 30 ans. Cette durée de vie peut s’étendre au-delà des 30 ans si la maintenance et le nettoyage de la centrale solaire se font régulièrement. Lorsque les panneaux ne fonctionnent plus, ils sont en grande partie recyclés.

En réalité, les panneaux solaires sont très facilement recyclables car ils se composent à 75% de verre, une matière largement recyclable. De la même manière, un panneau solaire est également composé d’aluminium et de silicium, qui sont, eux aussi, recyclables. De ce fait, après la séparation et le tri de tous ses éléments, environ 95% d’un panneau photovoltaïque se fait recycler.

 

Idée reçue 4 : Les panneaux solaires n’utilisent que des terres rares

 

Le matériau conducteur des panneaux photovoltaïques est appelé le silicium. Il est extrait de la silice, qui se trouve dans le sable ou certains types de quartz. Malgré les idées reçues sur l’utilisation de terres rares dans la production de panneaux photovoltaïques, la réalité est telle que près de 90% des panneaux solaires produits et installés en France sont composés de silicium. Etant l’une des ressources les plus abondantes sur terre, le sable est également la troisième ressource la plus utilisée sur terre après l’air et l’eau!

Ensuite, les terres rares dont on entend souvent parler sont en fait 17 métaux méconnus de tous. Parmi ces métaux se trouvent le thulium et le lutétium qui sont en réalité 200 fois plus abondants que l’or. On les dénomme « terres rares » car ils sont difficiles à extraire et très profonds sous la croûte terrestre. De plus, seulement 10% des panneaux solaires utilisent ces ressources, et en très faible quantité.

Ainsi, la surexploitation de terres rares pour l’industrie du photovoltaïque n’est qu’une idée reçue. Cependant, le sable, qui était jusque la une ressource plus qu’abondante devient de plus en plus utilisé. Il est donc essentiel de recycler ce sable et lorsqu’il est possible, commencer à privilégier d’autres matériaux.

 

Idée reçue 5 : Les installations solaires nuisent aux terres agricoles

 

Depuis toujours, les installations au sol de panneaux solaires posent problèmes car elles empiètent sur les terres agricoles. En effet, installer une centrale solaire au sol signifie que rien d’autre ne pourra être fait sur le terrain.  Cependant, cette idée reçue n’est plus d’actualité car certaines régulations ont été mises en place afin que les centrales photovoltaïques ne nuisent plus à l’exercice de l’activité agricole, pastorale ou forestière du terrain sur lequel elles sont implantées. De ce fait, une charte encadre ces installations. Elles sont donc autorisées dans le cas de serres, ou d’agri voltaisme.  Ainsi, au lieu de nuire aux terres agricoles, les panneaux solaires permettent maintenant de protéger les cultures du soleil et des intempéries.

 

Idée reçue 6: Les panneaux solaires ne sont pas esthétiques

 

Contrairement à ce qu’on pu penser les gens pendant des années, les panneaux solaires ne ruinent pas un beau paysage. Le monde a longtemps pensé que la technologie d’un panneau solaire contraste avec un décor champêtre et dégrade le paysage. Cependant, le secteur du solaire innove constamment et s’adapte en construisant de nouvelles formes de centrales solaires faites pour épouser les paysages et les embellir. En forme de cœur, sur un lac artificiel ou en forme de panda par exemple, les centrales solaires ne cessent d’innover.

Clairement, les installations solaires ont bien évolué depuis leur introduction. Il est donc largement temps que les idées reçues évoluent à leur tour.

Categories:

Réduisez vos factures énergétiques avec ValEnergies