Centrale solaire Charles & Alice

L’agroalimentaire et la RSE

 

L’industrie de l’agroalimentaire transforme le bétail et les végétaux en produits alimentaires industriels. Au sein de l’industrie, l’agroalimentaire représente le premier secteur industriel français en termes de chiffre d’affaires et en nombre d’emploi. Effectivement, en 2020, l’agroalimentaire réalisait un chiffre d’affaires de 213 milliards d’euros.

Toutefois, au-delà des défis économiques et sociaux, le secteur agroalimentaire possède un rôle majeur en tant qu’acteur du développement durable. Essentiellement, il s’agit d’accompagner la transition écologique. Celle-ci est d’ailleurs poussée par une évolution des mœurs et des préférences des consommateurs. Pour tout dire, aujourd’hui, 85% des français privilégient les entreprises ayant une implantation locale. En d’autres termes, les consommateurs sont en quête de transparence sur les processus de production des produits qu’ils consomment.

De ce fait, les consommateurs doivent trouver une variété de façons d’appréhender la « durabilité » d’un produit. C’est notamment en examinant la composition, les labels ou les certifications que les consommateurs évaluent un produit. La consommation responsable c’est aussi privilégier des produits bons pour l’environnement, la santé et la société. Aussi connu sous le nom de circuit court (lien article circuit court de l’énergie), les consommateurs visent une consommation locale et durable.

En parallèle, les entreprises agroalimentaires accordent donc de plus en plus d’importance aux labels de leur produit. C’est ainsi que la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) prend donc une place de plus en plus conséquente au sein de l’industrie agroalimentaire. Autrement dit, la RSE, englobe tout, jusqu’à la prise de conscience de son impact sur l’environnement, qu’il vise à intégrer à la stratégie de l’entreprise. Elle devient donc un levier de compétitivité entre les entreprises du secteur, qui visent toutes à servir les nouvelles demandes des consommateurs.

 

ValEnergies et l’agroalimentaire

 

Chez ValEnergies, nous proposons à ces entreprises une tout autre opportunité. En vue de leur consommation d’énergie intensive, nous proposons aux entreprises de l’agroalimentaire d’autoconsommer leur propre énergie. La production d’une électricité verte est cohérente avec l’ensemble des valeurs du secteur. Par ailleurs, communiquer sur son autoconsommation permet aussi de mettre en avant ses engagements qui vont au-delà de la composition des produits, et s’étend jusque-là production de ces derniers.

C’est notamment le cas de Mondelez à Granville (lien reference) ou nous avons installé une centrale photovoltaïque de 324 kWc. Au-delà des gains financiers, cette initiative avait pour objectif de limiter l’impact de l’activité sur l’environnement. De plus, la centrale rentre dans la mission d’efficacité de la performance énergétique du site ainsi que leurs initiatives de blé durable.

De même, sur le site de la Drôme de Charles & Alice (lien reference), une centrale solaire a été installée afin de limiter la consommation d’énergie. Effectivement, l’entreprise s’engage dans de nombreux projets afin de préserver la nature et l’environnement qui les entoure. De ce fait, l’autoconsommation leur permet de réduire leur impact environnemental et de continuer à s’engager pour la biodiversité.

Categories:

Réduisez vos factures énergétiques avec ValEnergies