Actualités

Potager d’entreprise : notre retour d’expérience

Potager d’entreprise : notre retour d’expérience

Ça y est, notre premier potager d’entreprise commence à produire Fraises, Tomates, Aubergines,…et on a hâte de pouvoir les partager au sein de l’entreprise ! Mais au fait, comment cette idée saugrenue de faire un potager d’entreprise a-t-elle pu voir le jour chez ValEnergies, et comment sommes nous passés de l’idée à la réalisation ?

 

Petite rétrospective…

 

La genèse : Autour du repas

 

Ça s’est passé un midi. Car il faut savoir que le déjeuner est un moment sacré chez nous : les repas sont livrés par un traiteur, et nous les partageons le midi. Bon, nos discussions ne sont pas toujours hautement philosophiques, mais c’est vrai que les échanges tournent souvent autour des initiatives que chacun peut avoir pour avoir un mode de vie plus « respectueux » de l’environnement. Recyclage Déplacement en mode doux, Compost, tout y passe.

 

Mais ce jour là, le sujet, c’est le potager de chacun. Alors chacun y va de son retour d’expérience

– Mélanie :  « Moi, sur mon balcon, je cultive Tomates Concombres, Radis Carottes, Fraises, Fines Herbes, Persil, Haricot, Citronnelle  ! »

– Christophe : «  Wow, tout ça sur 6 m2 ! De mon côté, je suis un monomaniaque de la Tomate Cerise. 10 plans tous les ans dans mon Rez de Jardin ! Ça agrémente les apéros…. jusqu’aux vacances d’été fatidiques, ou les 10 plans meurent consciencieusement, car pas arrosés »

– Valentin : «  Tu devrais penser à un arrosage automatique. De mon côté,  depuis que j’ai une maison, j’ai mon petit coin potager, mais je manque de place, ce serait bien si on pouvait faire quelques plantations ici »

 

Bon, dans nos bureaux, on ne peut pas faire grand chose. On a bien tenté quelques fraisiers en pot au bord d’un fenêtre, mais se partager 2 fraises à 15, comment dire…

Et c’est là que Valentin a eu une lumière : “autour de nos bureaux, il y a des espaces verts inutilisés, on pourrait faire un potager ! Il suffit de trouver un coin ensoleillé, on a qu’à le faire là ou Evan pose son transat pendant la pause du midi ! »

L’idée était née, une motivation de groupe naissante, nous pouvions passer à la suite.

 

La naissance du potager d’entreprise : Des sous et des pioches

 

La suite est forcément un peu plus compliquée que ce qu’on imaginait : il a fallu répondre à quelques points :

Quelles autorisations ? Uniquement le patron de votre entreprise et celle du propriétaire s’il est différent. Mais bon, si l’espace est inutilisé, ça devrait être une formalité

Quel Budget ? Dans notre cas, le budget est de 150 € et l’opération a été financée par l’entreprise. Si l’entreprise ne finance pas, vous pouvez toujours faire un pot commun

Quel matériel ? Un pelle, une pioche, un râteau, du terreau/compost… et des plans ! Tomates, Concombres, Carottes, c’est vous qui choisissez !

Quoi :

– D’abord, préparer la terre : définir un périmètre (deux rectangles dans notre cas), retourner la terre sur env. 30 cm de profondeur, et se débarrasser d’un maximum de cailloux. Tache un peu ardue chez nous, il y avait beaucoup de cailloux

– Répartir le terreau/compost et mélanger

– Faire un trou par plan, les poser, recouvrir.

– Et voilà !

– Nous avons préparé la terre en avril, et fait les plantations début mai. Attention, en cas de mois de mai froid, cela peut geler (et oui), dans le sud, laissez passer la mi-mai avant de planter

Qui : c’est la question la plus délicate : l’idée, c‘est un projet collectif, donc que les motivés participent. Mais dans les faits, le risque qu’une seule personne travaille n’est pas neutre… Dans notre cas, Valentin est le plus motivé et joue le rôle de “chef de projet », et une partie de l’équipe se mobilise, très régulièrement pour certains, ponctuellement pour d’autres. C’est aussi l’occasion d’utiliser intelligemment sa pause du midi

 

Le résultat 

Une image vaut 1000 Mots, alors voilà :

 

notre-potager-entreprise-avant

AVANT

notre-potager-entreprise-après

APRES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On est pour l’instant assez contents de la tête que ça a, même si pour l’instant, la production est minime…mais l’été n’est pas fini !

Dans notre métier, le soleil est notre ami et les équipes ont aussi choisi de partir profiter du soleil ! Bonnes vacances ☀🌴😎
Ça y est, depuis hier l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019. Nous vivons désorm… https://t.co/JdEzXDHmml
Ça y est, notre premier potager d’entreprise commence à produire Fraises, Tomates, Poivrons…et nous pouvons enfin l… https://t.co/eC90ZYv89n
#Endirect des rencontres #flexgrid à Marseille https://t.co/M65Ga22XTJ
#Visiteprivée chez la biscuiterie LU ☀️ Merci à @MDLZ et les participants ! CAMN, @ScaniaGroup, @GSK , Martin tech… https://t.co/L6LeMNsw9Q
La plus grande centrale en autoconsommation de France ! « Nos productions de véritable Petit Beurre, de Paille d’o… https://t.co/9IqXtWryw0
La plupart du temps, le photovoltaïque n'est pas intégré directement dans le bâtiment, sauf quand il s'agit de BIPV… https://t.co/kt3njxSoBL
[AVANT/APRES] Alutec - Groupe Aluthea ☀️ Un bel aperçu vu du ciel de cette fonderie d'aluminium à Nantoin en Isèr… https://t.co/9MDQXsgBgh
#Endirect de la visite privée chez Imeca - Groupe @Michelin, ce mardi 02 avril Merci à tous les participants et à… https://t.co/Zrd9mZ3hw0
Le photovoltaïque se généralise dans l'Eco-Vallée « La Plaine du Var » ! https://t.co/mPvIp49LnB
#Endirect de la visite privée de l'installation en autoconsommation solaire chez @IndenaSpA ☀️ Merci aux participa… https://t.co/93DcMQvAX1
Bel article paru jeudi 28 février dans le Nice Matin 📝 « Nous vendons au client l’énergie produite sur place. Tout… https://t.co/wWYae6jRKp
Les panneaux solaires sont-ils réellement recyclables ? ♻️ La réponse ici 👇 https://t.co/gPxlitE5jI
Portrait d'Olivier Béchu : Directeur Général de ValEnergies, à découvrir dans le @NiceMatinEco ! ☑️ https://t.co/ESVwGHIMSS
Visite privilégiée de @SAPLabsinFrance aujourd'hui avec les équipes de @DPD_Fr Merci @HannoKlausmeier pour ce mom… https://t.co/yhe2d9Nw7o